MOTS DU FONDATEUR

QUESTIONS PAMPHLÉTAIRES.

De toutes les époques, dans toutes les civilisations, le plus grand crime n’a-t-il pas toujours été le meurtre?

Alors, comment se fait-il qu’au 21e siècle, il y ait encore des États qui ne respectent pas cette norme la plus élémentaire?
Se peut-il que les lois internationales aient toujours été votées par des dirigeants qui cherchaient à protéger leur propre vie avant celle de leur peuple? 

N’est-il pas temps, que le rôle premier des dirigeants soit de, respecter et protéger la vie et la qualité de vie de tous les citoyens? 

N’est-il pas évident, qu’aucun civil innocent ne peut être assassiné, tué ou mutilé par la faute d’aucun État, organisation ou personne? 

Le peuple n’est-il pas souverain? 

N’est-il pas temps, que le peuple vote les normes internationales qui sont au-dessus des lois et des gouvernements? 

Combien de temps faudra-t-il encore pour régir les actions des dirigeants? 

N’est-il pas évident, que tous les États doivent faire respecter des normes antipollution internationales, de façon à ce qu’aucun citoyen ne soit rendu malade, tué ou plutôt assassiné, par aucune sorte de source de pollution, n’importe où sur Terre?
N’est-il pas évident, qu’il est du rôle de tout État d’assurer, à tous les citoyens, un lieu de vie éloigné de toute zone à risque de cataclysme naturel (éruption volcanique, zone inondable, raz-de-marée, tremblement de terre, ouragan, ou Tsunami, glissement de terrain, etc.). Et que ces zones à risques, doivent être transformées en zones de parcs naturels, non aménagées, ou en terres agricoles, inhabitées. 

N’est-il pas évident, que tout gouvernement vertueux doit éliminer tout ce qui peut causer ces cataclysmes naturels, et encore plus, ce qui peux les amplifier. 
 N’est-il pas évident, que tous les gouvernements doivent se soumettre à la cour pénale internationale? Et ce, sans chercher à protéger les ressortissants d’aucun autres pays?
 Et finalement, n’est-il pas évident que la politique est une chose trop sérieuse pour être laissée entre les mains des politiciens? Et que de laisser les gouvernements édicter eux-mêmes les lois auxquels les gouvernants doivent se soumettre revient à demander aux malfaiteurs de décider du code criminel ou de faire eux-mêmes la police? Alors, qui doit voter les normes auxquelles les gouvernements doivent se soumettre? Les gouvernants eux-mêmes, ou bien, tous les citoyens ?  

Yves Marineau
2006-2010-2011-2018

Il est grand temps que tou(te)s les citoyen(ne)s s'impliquent.
1- Envoyez cette page à tous.
2- Diffusez la version, gratuite, eBook du manifeste.
2- Joignez le groupe Facebook.
3- Invitez tous vos amis sur Facebook.
4- Suivez sur Twitter.
5- Devenez bénévole.
6- Faites un don.
7- Marquez cette page dans vos favoris.

Mouvement pour une vraie démocratie mondiale
 
Copyright 2003-2011-2018-2019 ©
 
Site financé par www.qualitaspro.net